Cahiers de l'assainissement

Comment choisir son système de récupération d’eau de pluie ?

Récupérer son eau de pluie pour la stocker et l’utiliser dans son quotidien est devenu une évidence pour vous ? Seulement voilà, quelle est la formule la plus pratique pour votre situation ?

Faisons le point sur les solutions pour récupérer son eau de pluie.

Deux facteurs clés vont déjà déterminer votre choix.

  1. L’usage fait de l’eau de pluie : arroser le jardin et le potager, nettoyer votre voiture, raccorder vos toilettes ou votre machine à lessiver, …
  2. La nature de vos installations : maison, appartement, toit en pente ou à plat, potager, jardin, …

Quel type de récupérateur d’eau ?

Il existe 3 solutions pour récupérer et stocker votre eau de pluie.

  • Hors sol

Aussi appelée citerne aérienne, cette solution peut suffire pour des besoins modestes tels que l’arrosage de vos plantes ou le nettoyage de vos extérieurs. Le nombre de litres est variable et sera choisi en fonction de vos besoins. Des solutions existent de 200 à 2000 L.

Il est inutile d’entreprendre des travaux de terrassement puisqu’une citerne aérienne est généralement placée contre un mur ou sur un balcon. Attention néanmoins au poids de la cuve.

Relativement inesthétique, vous devrez la placer judicieusement afin qu’elle ne dénature pas votre espace. Elle fonctionne très simplement en se raccordant à une descente d’eau pluviale. Un robinet en bas de cuve vous permet de récolter l’eau ou de brancher un tuyau d’arrosage.

Fabriquée le plus souvent en polyéthylène, il est nécessaire de placer des pierres calcaires pour neutraliser l’acidité de l’eau. Un entretien et un nettoyage réguliers sont à prévoir pour éviter toute contamination de l’eau.

  • Enterrée

D’un volume pouvant aller jusqu’à 20000 litres, les cuves enterrées offrent un confort d’utilisation optimal. Tous les usages sont possibles, du jardin aux sanitaires.

Généralement fabriquée en béton, sa solidité et sa durabilité n’ont pas d’égal. Le béton permet également de neutraliser l’acidité de l’eau pour une qualité irréprochable dans et à l’extérieur de la maison. Gros avantage, l’eau ne croupit pas car elle est protégée des UV.

Enfin, elle résistera efficacement au gel grâce à son placement 40 cm en dessous du niveau du sol. L’installation de filtres et d’une pompe sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de l’installation pour un usage intensif.

Une fois placée, une citerne d’eau de pluie enterrée peut être raccordée pour alimenter vos chasses d’eau et votre machine à lessiver. Les économies en eau potable sont donc largement supérieures qu’avec une citerne hors-sol.

  • Souple

Alternative aux deux principales, les citernes souples peuvent être une solution lors d’une rénovation par exemple. Aucune demande de permis et aucun terrassement ne sont nécessaires.

Carrées ou rectangulaires, elles sont autoportantes et peuvent avoir des contenances impressionnantes. En forme de coussin, l’eau est protégée de toute altération grâce à son enveloppe sans oxygène.

Par contre, elles sont inesthétiques et très encombrantes. L’emprise au sol est énorme avec des dimensions parfois de 4m sur 3m. Il faut donc pouvoir les cacher.

Un système de pompe est nécessaire pour l’utilisation de l’eau de pluie.

Bienvenue chez Eloy Water Nous avons détecté que vous êtes localisé dans un autre pays. Veuillez sélectionner la zone qui correspond le mieux à votre emplacement.

Nous utilisons des cookies afin de vous fournir la meilleure expérience en ligne possible. En utilisant notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies en accord avec nos conditions générales d'utilisation.